Programme : « (Dé)construire la légitimité »

Journée d’études « (Dé)construire la légitimité »

Vendredi 16 mars 2018

MESHS Lille-Nord de France, Salle  2

Organisation : Anne Besson, Matthieu Letourneux et Laura Muller-Thoma

***

PROGRAMME

Matin

9h : accueil

9h15 : Introduction de la journée par Matthieu Letourneux

9h30-10h30 : Séance 1, Légitimités en crise

Hervé Glévarec (CNRS/Dauphine) : « Légitimité, reconnaissance et désirabilité des biens artistiques : fondements contemporains des rapports à la culture artistique »

Eric Maigret (Paris III-Sorbonne nouvelle) : « Les enjeux de la postlégitimité culturelle : l’exemple de la culture BD »

11h-12h : Séance 2, Publics et marchés

Diana Holmes (Leeds) : « Une littérature illégitime : le “middlebrow” »

Sylvie Ducas (Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Légitimité soluble dans le marché ? L’exemple des prix littéraires »

12h-13h30 Déjeuner

Après-midi

13h30-15h : Séance 3, Interroger les critères

Benjamin Campion (Le Havre), « “Quality TV” : de la légitimation à la destitution ? Quand la qualité devient un contre-argument »

Florian Moine (Paris-I Panthéon Sorbonne) : « Construire la légitimité culturelle du Neuvième Art. Le Musée de la Bande Dessinée d’Angoulême »

Sylvain Lesage (Lille) : « Une bande dessinée « adulte » ? Usages et mésusages de la légitimation »

15h30-17h : Séance 4, Légitimations problématiques

Nicolas Lahaye (Versailles Saint-Quentin) : « Le goût du nanar : une cinéphilie du ‘mauvais film sympathique’ »

Thomas Mercier-Bellevue (Paris-Sorbonne) : « L’idée de ‘paradigme herméneutique’ face aux arts de masse : la critique d’art comme opérateur de légitimation »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.